Comment présenter simplement l’EFT ?

Comment présenter simplement l’EFT ?

 

Comment puis-je présenter simplement l’EFT à mes patients ou bien à mes amis et ma famille ? Existe t-il un document que je pourrais distribuer dans la salle d’attente ? Dois-je parler de la médecine chinoise ? Oui, c’est bien mais est-ce que cette technique est validée scientifiquement ? Voici quelques une des questions qui me sont posées à juste titre lors des formations ou des conférences…

 

 

EFT est l’acronyme de Emotional Freedom techniques que l’on peut traduire en français par Technique de libération émotionnelle.   Elle peut être présentée de bien des manières, mais l’une des plus simples est de la définir comme une technique de gestion du stress et de l’anxiété. L’EFT va vous permettre de vous relaxer en jouant directement et rapidement sur votre système nerveux autonome, dont la fonction est de maintenir l’équilibre d’un grand nombre de paramètres physiologiques non-soumis à la volonté : digestion, vascularisation, activité cardiaque, etc.

 

On pourrait dire également que l’EFT est une technique « psychocorporelle » de traitement des blocages émotionnels liés à des événements passés, présents ou futurs. « Psycho » parce qu’il s’agit de penser à notre problème, et « corporelle » car nous stimulons certains points sur notre corps avec le bout de nos doigts. Ces points spécifiques se trouvent à l’extrémité des méridiens énergétiques, ceux décrits par la médecine traditionnelle chinoise il y a plus de 5000 ans.

 

Depuis quelques années plusieurs chercheurs ont mis en évidence l’existence de ces méridiens qui se dissimulent dans le système primo-vasculaire (PVS). Notons également que la moitié de l’humanité continue aujourd’hui à recourir à des pratiques liées à la régulation de l’énergie corporelle pour traiter (efficacement !) certaines maladies.

 

La stimulation de ces points méridiens envoie donc une information au système nerveux autonome et lui dit : « on se calme ! ». C’est un peu comme si on appuyait simultanément sur l’accélérateur du système nerveux, en pensant au problème, et sur le frein, en stimulant les points méridiens. De cette manière, en associant une réponse de calme à un signal qui jusqu’alors déclenchait une réponse de stress, on désactive la réponse d’alerte automatique qui était enregistrée dans notre cerveau jusqu’alors. Et donc, nous « déprogrammons » le fonctionnement inapproprié qui était le nôtre jusqu’alors. D’où la notion de libération émotionnelle.

Une efficacité étonnante

 

Vous partiez en courant à la vue d’une souris ? Après quelques séances d’EFT, vous vous surprenez à vouloir en faire l’élevage. Vous étiez incapable de prononcer un traitre mot en public ? Vous vous éclatez maintenant le samedi soir dans les karaokés avec une salle bondée devant vous. Vous croupissiez dans votre service depuis des années sans oser demander ? Vous vous découvrez une âme de battant et partez à la conquête de nouveaux territoires ! Et tout cela, vous le faites tout seul, tranquillement et à votre rythme. Car la grande force de l’EFT est de vous autonomiser dans votre progression. Vous n’êtes plus attaché corps et âme à un coach ou un thérapeute, car vous reprenez progressivement le contrôle de vos émotions et donc de votre vie. Vous pouvez utiliser l’EFT sur une grande variété de problèmes émotionnels et physiques. Sans vouloir être exhaustif, voici une liste de symptômes sur lesquels je suis souvent sollicité en consultation :

  • Problèmes liés au manque de confiance en soi : difficulté de parler en public, manque d’estime de soi, jalousie excessive, problèmes relationnels
  • Gestion du stress et de l’anxiété et de leurs conséquences : ruminations, troubles d’angoisse, burn out, dépressions
  • Peurs inexpliquées et phobies en tout genre
  • Syndrome de stress post-traumatique consécutif à des violences ou des agressions • Viols et abus
  • Compulsions et addictions : drogue, alcool, tabac, etc.
  • Troubles alimentaires, blocages à l’amincissement
  • Troubles obsessionnels compulsifs
  • Douleurs somatiques et chroniques, par exemple algodystrophie et fibromyalgie
  • Colopathie fonctionnelle
  • Allergies
  • Problèmes de fertilité
  • Problèmes sexuels
  • Accompagnement et soutien psychologique des personnes atteintes de cancer
  • Insomnies • Accompagnement des enfants : difficultés d’apprentissage, dyslexie, énurésie, peurs et phobies scolaires, terreurs nocturnes.
  • Développement des performances sportives

 

 

Source : Jean Michel Gurret 

 

Pour prendre rendez-vous, c'est ici !

Écrire commentaire

Commentaires: 0